Oui, j'annonce le truc cash : ce billet est un billet sur le nouvel album d'Alizée !
Oui, j'ose.

Nan mais faut situer le truc. Alizée, c'est sortit quand j'étais en seconde. Pas besoin de vous décrire le tableau, hum ?
Tout le monde a eut 15 ans, est passé en seconde, a été un ado boutonneu (rendez moi cette époque de ma vie !) a fantasmé sur les bimbos de son époque ...
Et oui, Alizée pour moi, j'en ai pas honte. J'assume. °o°

Bref, comme dirait pépinou, je sais plus trop comment, peut être au détour d'une quote de bashfr, j'ai appris l'autre jour qu'Alizée sortait un nouvel album. O My God !
* furieuse et brusque excitation au dedans de mon petit corps *
Pourquoi ?

Parce que la dernière fois que j'ai entendu parlé d'Alizée, ce fut venant de la part d'un membre d'Indochine disant qu'ils avaient faillis faire un duo avec Alizée, pour répondre à je sais quelle rumeur débile ... bref, pour triper violement.

Et là, tout de suite, je me demande : omagad ! ne me dites pas que ...

Bref, je me jette sur notre grand pote google, et cherche son dernier clip ... "mademoiselle Juliette"
Bon, rien qui casse des culs visuellement. Je n'ai plus 15 ans, la chaudasse de base me fait moins d'effet qu'un plat de pates, et d'ailleurs, la demoizelle s'est bien calmée. Tant mieux.
Par contre, musicalement, omagad, c'est quoi se bordel. Un soupçon de ressemblance de son de guitare ? Voir même ... une utilisation d'une grat éléc, toussa toussa ?
Omagad ? Que donne le reste de l'album ?
Et là, mon esprit débridé s'emballe ... genre le reste est carrement plus radical, en fait elle vire sur un style manson, ca va etre trop trash enooorme ...

Bon, là, qu'est ce que je fais ? Et bien direct, je file sur le site officiel, voyant ce que je gratter comme infos, notament, les compositeurs.
Et la bim ! Premier nom que je lis : Daniel Darc, le frontman du mythique groupe Taxi girl !
Himself °o° OMAGAD ! C'est quoi ce bordel ! Il est retombé dans la came ou un miracle se produit ?
Et là, juste à coté, je vois, Jérémy Chatelain .... si si, rappelez vous, l'autre de la starac !
Oui, bin, notre bon Daniel a du refumer violent.
La suite des compositeurs, après enquète sur le wiki, confirme le truc : Jean Fauque, Bertrand Burgalat, et même un rapeur Oo Omxo Puccino.
Bon, autant vous l'avouer tout de suite : je ne connais aucun de ces types. Mais regardez un peu leurs collaborations, c'est du lourd.
Bref, le pire est à craindre. Chouette surprise, l'album est en démo sur le site officiel. Pas besoin de le dl, c'est pratique, voici donc mon analyse des extraits de tous les autres titres. Bon, autant cracher le morceau : grosse deception, y a po de morceau trashounet, pas miracle :/ Bref, voila l'analyse :
  • Fifty-sixty : De la popasse sans gout particulier. RAS
  • Mon Taxi driver : Outre un titre bien moisie, une nouvelle fois, cette piste n'a rien de particulier. Sans gout ni saveur encore.
  • Plus Jamais : AH ah ! On tape plus dans l'electro pop dirait on dès le départ .. mais boarf en fait.. rien de transcendant
  • Psychédélices : Merde le titre de la chanson me plait °o° Et le titre serait pas mal, genre petite ballade douce qui paie pas de mine. C'est grave docteur ? Bon, il faut remarquer un texte qui décanille des loutres à coups de pingouins avec des rimes genre, j'prends les premiers mots qui riment qui me viennent. Le titre me fait furieusement penser à quelque chose ... mais pas possible de s'en rappeler :/ Dommage
  • Décollage : OMAGAD ! MDR ! ROFLMAO ! Stop ! Bon, déjà, on voit sur quel titre a collaboré le rappeur oxmo puccino. Oui, Alizée se tente au rap. Et bien, c'est drole ... nan laid en fait. Bref. Un texte qui vaut le détour aussi.
  • Par Les Paupières : L'intro pompée complètemet sur Nelly Furtado. Zouuu, j'suis pas un grand connaisseur, mais là, grillée. Je crois pas que j'en dirais plus. A si, Nelly Furtado a une bonne section rythmique, elle. Pan.
  • Lily Town : Le titre de la chanson sent bon à premier abord. Et dès les premières notes, c'est frappant : si Daniel Darc a bossé sur un titre, c'est sur celui là. C'est du Taxi girl. Bon, passé les premières notes, les promesses s'enfuient et ... pu rien. Tant pis
  • Lonely List : Tiens, ca me fait penser a Yelle. Sans m'emballer, contrairement à Yelle, justement.
  • Idéalliser : Je commence à en avoir marre. C'est long cette écoute d'extrait. Non, ce titre n'a juste aucun intéret.
  • L'effet : Ah ! Enfin le dernier extrait. 3 notes piano et voix style Émilie Simon. Sauf, qu'encore une fois, Èmilie Simon, ca atomise du steack tartare, alors que ca ... non.

Bon, je peux parraitre sévère comme ça à première vue. Mais je dois tout de même dire, pour être franc sur mon impression générale, d'être extrèmement surpris sur l'ensemble. Vi, par rapport au passif (que j'ai réécouté, si si, c'est un billet serieux, mes p'tits steacks) y a un gros mieux. Mais on partait de si loin ...

Maintenant, je maintiens qu'Alizée serait à adapter à un univers gros rock. J'suis sur que ca pourrait être tripant.

Mais madame veut du style hippy visiblement. Faites moi rire !
Bon, j'vous laisse sur ce dernier documentaire magnifique !
Je commence à avoir mal aux oreilles et aux yeux ... Saez ! Vite !

PS : Ah ba ! Ca y est ! Je l'ai mon billet débile !